Rechercher sur le site Rechercher
retour

 

Opérateurs privés, syndicats, régies municipales ou services de groupements communautaires, tous les services de l’eau de l’assainissement s’engagent aujourd’hui dans des démarches pour la performance et la maîtrise des risques. La volonté est d’aller vers toujours plus de transparence vis-à-vis des usagers.

Santé-sécurité au travail, Qualité et sécurité sanitaire, Environnement, autant de problématiques qui sont au cœur de la préoccupation des gestionnaires des opérateurs de l’eau et de l’assainissement. Sur un fond de crise financière, et alors que les consommations en eau des foyers diminuent, que les usagers sont de plus en plus mobiles au niveau de leur logement, les acteurs de l’eau et de l’assainissement doivent intégrer des logiques de qualité, performance, compétitivité et citoyenneté.

Ainsi, souvent pilotes, les services de l’eau et de l’assainissement sont les premiers à véritablement concrétiser les démarches des collectivités pour le développement durable, inscrivant le management des risques au quotidien du service public.

Les ingénieurs de William Terry Conseil ont pu initier des démarches d’accompagnement à la mise en place de systèmes de management de la qualité et sécurité sanitaire (Régie municipale des eaux de Dax [ISO 9001 :2008, ISO 2451x : 2007], le service de l’eau et de l’assainissement de Saint-Paul-Lès-Dax [ISO 9001 :2008]), mais aussi de management des risques environnementaux et professionnels (le service des eaux et de l’assainissement de la communauté de commune de Mimizan [ISO 14001 :2004, ISO 2451x : 2007, SST], la ville de Montauban [ISO 14001 : 2004] ou encore l’entreprise Degrémont, filiale du groupe SUEZ [ISO 14001 : 2004 pour la STEP de St-Paul-lès-Dax]).